Petit décalage

source photo : maxisciences.com
source photo : maxisciences.com

N’ayant plus vraiment l’habitude d’acheter en grande surface, sauf cas de force majeur, et en plein plongeon dans le mode de vie Zéro déchet, j’en fini presque par oublier que toutes ces choses existent encore.
Le jour où j’ai du aller à Auchan pour m’acheter des lots de bocaux Le Parfait en plus, j’ai été frappée par tooooutes ces montagnes de trucs et babioles déclinées à l’infini qui remplissent les rayons.
J’ai décidé de m’acheter au passage un filtre permanent pour ma cafetière, dans le rayon, des tas de verres en plastoque, (oui j’ai bien écrit plasTOQUE), assiettes, couverts, serviettes en papier et autres sopalins …

Cette foultitude de variétés de gel douches, shampooings, crèmes, et les boissons, symbole du capitalisme, et de la croissance pour la croissance sans borne ni limite !! Bref comme si tout allait bien, comme si nous n’avions aucune idée de l’état d’urgence dans laquelle nous nous sommes mis. Cette grosse main invisible de l’économie qui nous fait miroiter un monde pratique, rapide, sain, étant le support indispensable et inévitable à notre rythme de vie à 100 à l’heure. Elle nous malmène, nous rend esclaves, nous appauvri financièrement et culturellement.
Nous sommes David contre Goliath. Je ne suis pas découragée pour autant.

Nous sommes quelque part arrivés à la fin de quelque chose, et devons réinventer des nouvelles manières de vivre et d’habiter. Nous sommes la génération tampon. Celle pile entre nos parents et grands parents qui ont évolués et vieillis avec tout ce confort acquis et bien ancré, et la génération de nos enfants qui récolteront les maladies que nous avons crées, les phénomènes climatiques que nous avons provoqués, les espèces massacrées, victimes de nos excès, les sols stériles et l’air polluée jusqu’à l’asphyxie. Nous ne changerons pas tout du jour au lendemain. Une des solutions est dans la responsabilisation individuelle et citoyenne, dans l’action. Nous ne parlementons pas indéfiniment comme nos politiques et industriels, nous leur montrons que nous n’avons pas peur du changement, que nous avons tous à y gagner, que nous nous sentons bien et plein d’espoirs dans ces nouveaux modes de vie.

Chaque personne que je rencontre sur internet ou dans la vraie vie, qui a pris conscience de ce délire de la surconsommation et qui, à sa manière ; bio, zéro déchet, Ruche qui dit oui, amap, potager dans le jardin, locavore … trouve une solution concrète et positive, me fait l’effet d’une bouffée d’air frais en plein désert. J’en rencontre beaucoup et je suis pleine d’espoir.

Voilà pour mon humeur du jour, j’espère ne pas vous avoir perdu en route, si c’est le cas, merci de m’avoir lue jusqu’au bout.
Bon weekend à toutes et à tous !!

Au revoir les vieux livres !

Recyclivre

Depuis quelques jours où j’ai sérieusement pris la décision d’épurer et de désencombrer la maison (et il y a du boulot !), je décide aujourd’hui l’alléger un de mes placards de mes vieux bouquins.

Recyclivre s’occupera de donner une deuxième vie à nos livres, CD, vinyles, livres et DVD qui seront revendus pour pouvoir soutenir des programmes d’éducation dans des régions du monde qui en ont besoin. L’accueil y est chaleureux. Le site cartographie tous les points de collecte.

Il me faudra deux ou trois autre aller retours à mon avis … mais mine de rien, mon placard semble un peu plus light !

Nous avons commencé l’aventure Zéro déchet il y a quelques mois, mais plus nous avançons et plus nous ressentons le besoin de désencombrer. Car comme le dit si bien Béa Jonhson dans son livre Zéro déchet, au moins l’on possède, au plus nous avons le contrôle sur ce que nous consommerons. C’est bien vrai.

Je pensais que l’étape livre allait être plus difficile, car je m’attache à eux (c’est bête mais c’est comme ça), mais en fait, c’est un vrai soulagement de me débarrasser de ces livres qui me feront gagner de la place et du temps (rangement, ménage, déménagement …) et qui serviront de nouveau !

Allez vous aussi, faites vous, et faites plaisir !

Soin naturel pour cheveux

Soin naturel pour cheveux

Aujourd’hui je profite de ce jour de repos pour me conconcter un soin maison pour cheveux :

ingrédients :
– huile de jojoba, huile d’olive, huile d’amande douce
– le jaune d’un oeuf
– du miel
– du beurre de karité pur (à faire fondre doucement au préalable)

Mélangez le tout et appliquez sur vos cheveux de la racine jusqu’aux pointes.

Laissez poser au moins une heure, rincez et admirez.

Astuce : je trouve qu’il est plus facile d’utiliser un gros pinceau à maquillage par exemple, pour l’application.

Selon la nature des cheveux, les résultats se constatent plus ou moins rapidement. Les miens sont depuis 2 ans devenus, secs, rêches et avec des frisottis, (je ne sais pour quelle raison), donc c’est en faisant un soin naturel chaque semaine et au bout de plusieurs semaines que le résultat est là.

Cela faisait un bon moment que je l’avait pas fait, donc je recommence maintenant ce petit rituel chaque semaine en espérant qu’il améliore l’aspect de mes cheveux.
J’ai remarqué qu’ils avaient un cycle de 2 ans où il sont raides, lisses, brillants bref sans problème particulier, et 2 ans où ils sont secs, cassants, plein de frisotis, ni lisses ni bouclés et ternes. Je n’aime pas cette période car je perd un temps fou à essayer de ne pas ressembler à un paillasson chaque matin, et qu’à la moindre goutte d’eau c’est l’enfer du frisottis. Je n’ai toujours pas compris pourquoi ils changeaient de nature à ce point, car je ne change rien à mon alimentation, je n’utilise pas souvent le sèche cheveux, ni lisseur. Est-ce un phénomène hormonal ? Le mystère reste entier. En attendant, je prend mon mal en patience et essaie de limiter les dégâts de manière naturelle jusqu’au prochain cycle « sympa ».

Voilà pour mon histoire de mes cheveux, passionnante je sais. Je propose ce petit masque mais sachez qu’avec n’importe quelle huile végétale que contient votre cuisine (utilisée seule ou accompagnée) aura une action nourrissante ou hydratante sur les cheveux !

Où je me suis procurée les ingredients :
– huile d’amande douce : à la pharmacie
– huile de jojoba : sur le site Aromazone
– beurre de karité pur : La boutique sans Nom, rue du Cancera, Bordeaux
– le miel : en vrac au Day by Day, rue Fondaudège, Bordeaux
– l’huile d’olive : on peut la trouver facilement en vrac. Cette bouteille m’a été offerte par Un Zeste de Luciole et réalisée maison ( il faut que je lui demande la recette dailleurs !)