À l’attaque du sac-à-sac !

Supprimer les sacs plastique

Il y a quelques mois j’ai décidé de supprimer tous les sacs en plastique de la maison.

Je pense que le fait d’en avoir chez moi, faisait que inconsciemment, j’en laissai d’autres rentrer.

On se dit « allez, un de plus un de moins, c’est pas grave, on n’est pas à ça près ! Je ferais attention la prochaine fois »

Par exemple, au marché lorsque je n’allais pas assez vite pour devancer la personne qui me servait, je me retrouvai avec mes fruits et légumes dans une ou plusieurs poches avant même d’avoir dit ouf, et de peur de déranger, et flemme, je me disais pffff bon tant pis, la prochaine fois …

Et hop une autre poche de crotte à stocker dans mes placards. Je commençais à les avoir en horreur ces saletés. Il fallait que je les supprime de chez moi, de ma vue, pour les refuser définitivement, quoi qu’il arrive. En conséquence, je m’attaqua donc à ce sac-à-sac qu’on a tous derrière une porte ou dans un placard, qui tombe à la première occasion et se gonfle semaine après semaine au bord de l’indigestion de plastique plus ou moins solides et durables.

Pffff qu’est ce que je garde, qu’est ce que je jette, ahlala et si j’en ai besoin, et celle ci, peut-être qu’elle pourra me servir, on ne sait jamais STOP !! Jetez-les tooooutes. Poubelle ! Hop ! Et ne les gardez pas sous prétexte que c’est dommage de jeter un sac vide, autant la réutiliser. C’est pile la raison pour laquelle je stockais les miennes, mais c’est aussi la cause de mes réaction souples et conciliantes envers la pénétration de mon domicile de ces saletés. Le retardement de mon objectif Zéro déchet. Poubelle je vous dis !! C’est un mal pour un bien. Une fois que vous aurez récupérer un placard sans ces trucs qui prennent de la place et dont on ne se sert une fois tous les 36, et que vous vous apercevrez que vous vous servez juste de vos sacs en toile, vous n’aurez plus envie de les polluer vos placards avec, promis !

Voilà mon sac-à-sac avant-après 🙂

sac-à-sac

Liquide Vaisselle Maison

Liquide vaisselle zéro déchet

J’ai testé le liquide vaisselle maison et Zéro déchet avec la recette de la famille Zéro déchet.

J’ai juste remplacé l’huile essentielle de menthe ou citron par celle de petit grain, car je n’en avais pas.

Niveau consistance c’est pas mal du tout car il ressemble au liquide vaisselle que l’on peut trouver dans le commerce, c’est à dire un peu visqueux, épais en restant liquide. Le liquide vaisselle que j’achetais en vrac était trop liquide je trouve, comme de l’eau.

Donc j’en ai fait 1 litre, je devrai être tranquille pour un moment 😉

Il est efficace et dégraisse très bien.

Si vous n’avez pas tous les ingrédients demandés, sachez que ce sont des produits de base pour beaucoup de choses et que vous vous en resservirez forcément.

Les cristaux de soude = nettoyant, dégraissant, désinfectant, anti-calcaire et anti-tartre

Le bicarbonate de soude = nettoyant, adoucissant (vous pouvez en mettre dans votre le linge par exemple), mélangé au dentifrice il blanchira vos dents, idéal dans vos plats il réduira l’acidité des aliments, aidera à la digestion et pourra remplacer la levure chimique.

Le savon noir = dégraissera votre hôte et meubles de cuisine, le four, et aussi idéal pour nettoyer le carrelage.

La recette est par ici !

Et hop ! Encore un truc en moins à acheter dans le commerce.
C’est vrai que je ne suis pas très DIY, mais là ça vaut le coup, on s’en fait une bonne quantité et on est tranquille pendant plusieurs semaines voire plusieurs mois. Surtout que la réalisation est très rapide, pour ma part j’ai mis 5 minutes ! Miracle, car je ne suis pas super patiente pour ce genre d’expérimentation. En tout cas, je suis très contente d’avoir réalisé ça moi-même, que ça fonctionne du tonnerre et que ça ne m’ait pas coûté grand chose.

Un grand merci à la Famille Zéro déchet pour cette super recette !

Baume à lèvres maison et presque Zéro déchet

Baume à lèvre maison

Allez trop facile !

Temps : 5 minutes

Les ingrédients dont vous aurez besoin :
(pour environ 5 tubes )
– 2 cuillères à soupe d’huile de jojoba (cicatrisante et hydratante)
1 cuillère à soupe de beurre de karité (nourrit et assouplit les lèvres)
– 2 cuillères à café de cire d’abeille (agent de texture qui va apporter le côté solide, hydratante, protectrice)
– 4 goûtes d’huile essentielle de petit grain bigaradier (antibactérien)
– 5 tubes de rouge/baumes à lèvres vides et propres.

1. Faire fondre au bain marie l’huile de jojoba, le beurre de karité et la cire.
2. Retirer du feu et ajouter en mélangeant l’huile essentielle.
3. Verser doucement dans vos tubes, sans les remplir totalement (laisser environ 5mm) car j’ai eu la blague de quand ça durcit ça dépasse !
4. Mettez vos petits tubes chéris au frigo pendant une vingtaine de minutes pour les faire durcir et … c’est tout !

J’ai réalisé mon premier il y a trois mois, je n’utilise plus que celui là,
et voici l’avis que je m’en suis fait :

Les +
L’odeur est top.
La texture est très douce et confortable.
Hydratant et nourrissant.
Il n’a pas encore fondu (même à la plage oui oui)
L’avantage c’est qu’une fois les ingrédients à la maison , on peut s’en refaire à volonté. Et comme je suis une assez bonne consommatrice de baume à lèvres, ça vaut le coup de le fabriquer !
L’aspect « rechargeable », réutiliser le même tube à chaque fois limite les déchets.

Et encore une fois => petite fierté de le faire soi-même 😉